Hello y’all,

Changer de travail en 48h, pour des français qui doivent donner 3 mois de préavis pour quitter un boulot cela semble ubuesque et pourtant ici aux Etats-Unis rien de plus facile !

img_9143img_8690img_9123img_8722

Ma situation à la boulangerie ne me convenait pas vraiment, je passais quand même beaucoup de temps à m’ennuyer ferme derrière ce comptoir. J’avais quatre bosses (deux couples associés) et cinq employés, ce qui structurellement ne laisse pas beaucoup de place à un manager.  Je commençais à être tristoune à l’idée de quitter un commerce dont j’avais attendu l’ouverture pendant plusieurs mois, quand la magie du réseau a fait son effet grâce à ma copine Blandine. « Mais tu ne sais pas que Marie-Laure du Jardin Français cherche un Marketing Manager ? Moi ça ne me correspond pas mais je pense que c’est fait pour toi ! Elle cherche quelqu’un dès que possible !».

Et voilà que ni une ni deux, je contacte Marie-Laure que j’ai déjà rencontré dans un french meet up et qui m’avait été présenté par ma copine Lucie qui travaille déjà pour elle. J’ai un entretien avec elle de plus de deux heures, en français puis en anglais, au terme duquel elle me propose le job ! C’est la deuxième fois qu’on me fait le coup dans ce pays et à chaque fois je manque de tomber de ma chaise ! Quoi ? Dès la fin de l’entretien vous me proposez le job ? Quand je pense que pour mon CDI en France, il s’était passé plus d’un mois entre mon premier et deuxième entretien!

Bien sûr je dis oui, le lendemain je préviens mes bosses à la boulangerie, le surlendemain je commence la formation le matin pour Le Jardin Français et je travaille le soir pour Saint Germain, le jour d’après est mon dernier jour à Germain et le lundi me voilà à temps complet pour Le Jardin Français! 48h pour commencer dans ma nouvelle boite , 48h de préavis pour l’ancienne et hop j’ai changé de boulot !

J’en ai encore la tête qui tourne, rien que d’y penser ! Mais je suis tellement contente d’avoir pris cette décision ! Ce boulot me correspond vraiment et j’y suis bien ! Je travaille au rez-de-chaussée de la maison de Marie-Laure où il y a 5 bureaux, on y voit les écureuils sauter d’arbres en arbres, le chat Léo squatte mon bureau et mes genoux dès qu’il peut, les enfants de Marie-Laure me font des dessins et des bisous et le chien Enzo m’accompagne au portail dès que je m’en vais.

img_8559 img_9073
img_8574Ma pause lunch, Enzo le chien et Léo le chat envahissant

On enchaîne aussi les rendez-vous chez Vuitton, Dior, au Four Seasons et au Ritz. J’apprends le nom des fleurs, j’améliore mon anglais  et je découvre le service client à l’américaine. Mes journées vont à cent à l’heure et sont sacrément remplies. Bien sûr, rien n’est parfait, quand en France j’avais des journées aussi remplies que cela, je profitais de mes 7 semaines de vacances annuelles pour me reposer et reprendre mon souffle. Ici il va falloir faire avec 3 semaines de repos seulement. En bonne française j’ai du mal à me faire à l’idée mais on s’habitue à tout il parait.

img_8890img_8897img_8552Le lancement de parfum de Louis Vuitton et la vue du Four Seasons

J’espère que ce petit article donnera du courage à ceux qui cherchent du travail, surtout dans un pays qui n’est pas le leur. A force de patience et de rencontres, on trouve chaussure à son pied. Good Luck !

img_8958Y’en a une qui est contente quand je ramène des fleurs à la maison!

Ludi