Stone Mountain, c’est ça : le gros bloc de granit posé au milieu d’une plaine. La géologie me fascine parfois mais ce n’est pas le sujet. Ici pas de vélo, déjà à pied pour y grimper c’est pas du gâteau. C’est pas très long mais assez raide, de quoi me mettre le rouge aux joues et me couper le souffle, mais je ne suis pas non plus une référence en la matière. A ne pas manquer si vous êtes dans le coin car la vue est superber, à couper le souffle si la grimpette ne s’en est pas chargée avant 😉
img_7371

img_5727img_5741   img_5743 img_6807  img_5786img_6804  img_5288

img_5282img_5285

L’Histoire du lieu est en revanche plutôt triste : point de rassemblement des généraux confédérés pendant la guerre de Sécession (qui ont leurs portraits gravés en géant sur la paroi, par le même gars qui a sculpté les Présidents américains sur le Mont Rushmore) puis lieu des réunions secrètes des membres du Ku Klux Klan. Sad.

img_5722

Plus d’info : http://www.stonemountainpark.com/

Notre bon plan : se garer dans la ville, marcher 10 minutes de plus et entrer par l’entrée secondaire à pied pour éviter de payer les frais d’entrée (très élevés) réservés aux voitures.